1. Médias
  2. Retour sur le Hack’n wiki

Retour sur le Hack’n wiki

Publié par Andréa

le 20/09/2013

83 vues

Échelle du sujet : non renseignée

Description

En ce dimanche matin, voici l’atelier des petits deb de l’espace hack ’n wiki qui commence. Quelques hackers sont déjà présents et préparent le matériel pour initier tous les europiens avides de découvrir cet univers 2.0 et de bidouiller un peu. Des ordinateurs sont installés sur des tables, des cables usb font le lien avec la découverte du jour : le arduino. Emballé dans une boite noir, l’enjeu est alors d’aller à l’exploration de ce mini contrôleur électronique. Des LED sont placés en embout, et les animateurs nous invitent à aller découvrir le programme informatique qui permet de donner des instructions au arduino afin de lui faire réaliser des actions spécifiques.

Ici l’exercice consiste à comprendre le langage informatique, ses règles et son schéma particulier. Décrypter un programme, se l’approprier puis ensuite le modifier pour faire clignoter les LED de manière intermittente et à un rythme accéléré Nous découvrons l’importance des logiciels « open source » qui permettent à tous d’avoir accès au programme du logiciel et de pouvoir ensuite y apporter des modifications. Tous les participants se mettent à bidouiller et se prêtent facilement au jeu. Très vite, la curiosité nous entraine à vouloir modifier encore le programme et ajouter du matériel au arduino, comme des diodes infra rouges, des capteurs de son ou encore des petits enceintes. Chacun réalise sa propre petite programmation et on commence a entendre ici et la des petites mélodies, programmées sous forme de « note_G4 ; Note_D4... », associées à l’enchainement des lumières des petits LED.

Les animateurs nous expliquent alors les multiples applications que l’on peut faire d’un arduino, comme une télécommande universelle ou un système de reconnaissance lumineuse. Nous découvrons aussi l’imprimante 3D qui fonctionnent aussi avec un arduino et qui, associée avec un programme informatique de modélisation, permet de réaliser des objets en 3D, non seulement des petits objets utilitaires mais aussi des formes plus artistique comme des corps de femmes, présentées en exposition sous le stand.

L’espace hack’n wiki nous présente finalement un monde parallèle avec ses propres codes, ses idéaux (logiciels libres), et ses règles. Une des plus importantes se résume en un terme : la « doocratie », la légitimité par le faire, savoir se débrouiller, bidouiller, inventer, créer de nouveaux programmes qui permettent de nouvelles réalisations et qui puissent être ensuite partagés avec l’ensemble de la communauté du web. Les acteurs principaux de ce système sont bien sur les hackers, dont certains sont présents pour faire de la pédagogie, mais l’espace hack’n wiki vise essentiellement à inciter toutes celles et ceux qui, novices, veulent aller à la découverte de la technologie. L’accent est mis sur la démystification de l’objet technique et sur l’importance de la réappropriation par chacun de son fonctionnement et de ses règles. Alors, devenir hacker, pourquoi pas vous ?

Guillaume Dechazourne

Tags de l’auteur