1. Médias
  2. L’hospice Saint Jacques

L’hospice Saint Jacques

Publié par APDA, Cité scolaire de Nérac

le 27/03/2014

211 vues

Hospice Saint Jacques 1

Échelle du sujet : non renseignée

Description

En 1685, Louis XIV fait construire un hôpital général à Agen, le long de la Garonne, au bout des Graviers. Le don de 24 000 livres est fait par Marc-Antoine-de-Las-de-Gayon, seigneur de Lacépède. Dès 1690, des indigents sont accueillis dans l’hôpital. En 1791, l’hôpital devient un bâtiment mi-hôpital et mi-caserne,puis une prison et ensuite un centre d’accueil pour des femmes sauvées des rues. Napoléon Bonaparte le convertit,en 1810, en dépôt pour combattre le vagabondage et la mendicité. En 1819 après la désaffection de l’hôpital Saint-Jacques-du-Martyr, des travaux sont réalisés et une nouvelle organisation de l’espace est faite. Des catégories de malades sont constituées : les enfants d’un côté et les personnes âgées de l’autre. En 1930, l’hôpital est le plus moderne du Sud-Ouest grâce aux rénovations et aux nouveaux matériels. En 1979 l’hôpital Saint-Jacques ferme ses portes et les activités sont déplacées au centre Hospitalier d’Agen. En 1991, le Conseil général y installe ses services.

Source : Archives Départementales du Lot-et-Garonne

Tags de l’auteur